Physiologie, Pathologie et Génétique Végétales

L’Unité Propre (UP) de recherche de L’Ecole d’Ingénieurs de PURPAN (Institut National Polytechnique de Toulouse) « Physiologie, Pathologie et Génétique Végétales » (PPGV), a été créée début 2016, en lien avec la DGER (Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche) du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. C’est la première UP de PURPAN.

Elle a été conçue avec un triple objectif :

  • regrouper des enseignants-chercheurs déjà associés sur différents programmes scientifiques et agréger leurs compétences dans un champ disciplinaire au sein de l’INP-PURPAN;
  • constituer une nouvelle « Equipe d’Accueil de Doctorants » dans l’Ecole Doctorale SEVAB (« Sciences Environnementales, Vétérinaires, Agronomiques et Bio-ingénieries ») ;
  • construire un projet structuré à travers lequel la qualification d’étudiants et des enseignants-chercheurs et la reconnaissance scientifique du groupe se développent à moyen terme pour envisager des stratégies d’alliance.

Notre objectif scientifique se scinde en 2 thématiques principales inscrites dans l’étude des interactions plante-environnement (facteurs biotiques et abiotiques) :

– Compréhension des patho-systèmes et des mécanismes de défenses des plantes :

Les projets menés dans cette thématique ont pour but de caractériser les mécanismes de défense des plantes vis-à-vis de pathogènes vasculaires.

– Caractérisation des dynamiques d’accumulation d’agro-molécules d’intérêt :

Les projets ont pour but de comprendre l’expression de la variabilité de teneur et de composition en métabolites et macromolécules d’intérêt.

Axe 1 : Compréhension des patho-systèmes et des mécanismes de défenses des plantes

Thématique principale : Compréhension des interactions plante-microorganismes de l’esca.

Notre compréhension des étapes initiales de la colonisation du bois de vigne par les champignons associés à l’esca a été développée à partir d’un modèle de laboratoire que nous avons pu décrire dans un chapitre d’ouvrage publié en 2016 (Pierron et al., 2016a). Ces champignons sont Phaeocremonium minimum (P.min) et Phaeomoniella chlamydospora (P.ch).
Ce modèle s’est développé au sein de notre unité grâce à la mise en place d’un outil de détection moléculaire de ces 2 espèces dans le bois de vigne (Pouzoulet et al., 2013a).

Nous nous intéressons particulièrement au déroulement de la colonisation du bois de vigne dans les premiers mois de l’interaction. Les réponses de la plante sont analysées à l’échelle tissulaire par des approches microscopiques. L’étude des mécanismes moléculaires mis en place localement sur le site d’infection est l’objet d’approches utilisant les outils de la biologie moléculaire et de la biochimie.

Dans le cadre de ces études, nous travaillons avec différentes entreprises dans le but de développer des moyens de lutte innovants ciblant ces étapes précoces de l’infection.

Axe 2 : Caractérisation des dynamiques d’accumulation d’agro-molécules d’intérêt

Caractérisation des dynamiques d’accumulation d’agro-molécules d’intérêt.

Les édulcorants naturels de la stevia : les steviosides

Stevia rebaudiana Bertoni, une herbe vivace de la famille des Asteraceae originaire du Paraguay, est d’un intérêt croissant en tant que source d’édulcorants naturels acoloriques, les glycosides de stéviol (SVglys). Ces diterpénoïdes sont organisés autour d’un noyau de stéviol et diffèrent par le nombre et la nature d’unités de sucre qui lui sont conjuguées. Les SVglys sont accumulés à des concentrations allant de 4 à 20% de la masse sèche des feuilles, selon le génotype, le stade phénologique et les conditions de croissance.

Nous étudions les sources de variabilité génotypique et environnementale pour l’accumulation en SVglys et la production de biomasse foliaire. Une forte variabilité génotypique est observée pour la composition en SVglys et, à un degré moindre pour leur teneur totale, ainsi que pour des critères de précocité et les composantes du rendement. Nous avons montré l’effet de l’environnement (fertilisation, durée du jour, stade phénologique, âge de la plante) sur l’élaboration de la biomasse foliaire et sur la teneur en SVglys (Barbet-Massin et al., 2015). La composition en SVglys, moins affectée par ces facteurs est essentiellement sous déterminisme génétique (Petit et al., 2019).

C’est l’étude par forward et reverse genetics de ce déterminisme qui est l’objet de notre travail. La finalité sera de conduire des approches de sélection créatrice pour l’obtention de variétés d’intérêt agronomique et présentant des profils de glycosides de stéviol répondant aux attentes des industriels et des consommateurs.

Les enseignants-chercheurs

 

Les membres supports

 

 

Les non-permanents

 

Les anciens

 

Nom Périodes Axe Aujourd’hui
Marie-Pierre ARTIGOT 2009-2012 Axe 2 Education Nationale
Jérôme POUZOULET 2008-2012 Axe 1 Postdoc à Bordeaux
Claire BARBET-MASSIN 2012-2015 Axe 2 Consultante Innovation Bloomoon
Marielle PAGES 2012-2015 Axe 1 EC à PURPAN
Romain PIERRON 2011-2015 Axe 1 Maître de conférence, Université Haute Alsace
Hélène MISSONNIER 2014-2017 Axe 1 Sélectionneuse Caussade Semences
Alexandra DUNHEN 2014-2017 Associée
Simon DUTHEN 2015-2018 Associé Postdoc Toulouse

2017

Thèses soutenues ou HDR soutenue

DUHNEN A., 2017. Insertion de la sélection génomique dans un processus de sélection variétale : application à un oléoprotéagineux, le soja, Thèse de Doctorat, Université de Toulouse

MISSONNIER H., 2017. Interactions entre le tournesol cultivé (Helanthus annuus L.) et les pathogènes associés à la verticilliose : développement d’un modèle d’étude adapté à la séléction variétale, Thèse de Doctorat, Université de Toulouse

JACQUES A., 2017 Les interactions plante-microorganisme(s) : Vers la compréhension d’un “modèle esca” chez la vigne (HDR)

 

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

DUHNEN A., GRAS A., TEYSSEDRE S., ROMESTANT M., CLAUSTRES B., DAYDE J., AND MANGIN B. 2017 Genomic Selection for Yield and Seed Protein Content in Soybean: A Study of Breeding Program Data and Assessment of Prediction Accuracy Published in Crop Sci. 57:1–13 doi: 10.2135/cropsci2016.06.0496

GEFFROY O., DESCÔTES J., SERRANO E., LICALZI M., DAGAN L. and SCHNEIDER R. 2017 Can a certain concentration of rotundone be undesirable in Duras red wine? A study to estimate a consumer rejection threshold for the pepper aroma compound doi: 10.1111/ajgw.12299 © 2017 Australian Society of Viticulture and Oenology Inc.

MIRLEAU-THEBAUD V., DAYDE J., SCHEINER JD., 2017 The influence of soil compaction and conservation tillage on sunflower’s (Helianthus annuus L.) below ground system (Influencia de la compactacion del suelo y laboreo de conservacion en el sistema radical de Helianthus annuus L.) FYTON ISSN 0031 9457 (2017) 86: 53-67

MIRLEAU-THEBAUD V., DAYDE J., SCHEINER JD., 2017 Growth kinetics at early stages of sunflower (Helianthus annuus L.) under soil compaction Journal of Plant Nutrition ISSN: 0190-4167 (Print) 1532-4087 (Online) Journal homepage:

MISSONNIER H., JACQUES A., BANG J., DAYDE J., AND MIRLEAU-THEBAUD V., 2017. Accounting for biotic spatial variability in fields: Case of resistance screening against sunflower Verticillium wilt. PloS one12(8), e0181050.

POUZOULET J., ROLSHAUSEN P.E., SCHIAVON M., BOL S., TRAVADON R., LAWRENCE D.P., BAUMGARTNER K., ASHWORTH V.E., COMONT G., CORIO-COSTET M.-F., PIERRON R.J.G., BESSON X. AND JACQUES A.2017 A method to detect and quantify Eutypa lata and Diplodia seriatacomplex dna in grapevine pruning wounds. Plant disease, 101:1470-1480.

2016

HDR soutenue

KLEIBER D., 2016 Prédiction de la qualité technologique et sanitaire des productions végétales, Mémoire d’Habilitation à Diriger des Recherches, INPT, Toulouse


Articles dans revues scientifiques à comité de lecture

FISCHER J., COMPANT S., PIERRON R.J.G., JACQUES A., THINES E. AND BERGER H., 2016 Differing alterations of Two Esca associated Fungi, Phaeoacremonium aleophilum and Phaeomoniella chlamydospora on Transcriptomic Level, to Co-cultured Vitis vinifera Calli. PLoS ONE 11(9): e0163344. doi:10.1371/journal.pone.0163344.

GHANNAM A., JACQUES A., DE RUFFRAY P. AND KAUFFMANN S., 2016 NtRING1, putative RING-finger E3 ligase protein, is a positive regulator of the early stages of elicitin-induced HR in tobacco. Plant Cell Rep 35(2):415-28. doi: 10.1007/s00299-015-1893-7.

PIERRON R.J.G., POUZOULET J., COUDERC C., JUDIC E., COMPANT S. AND JACQUES A., 2016 Variations in early response of grapevine wood depending on wound and inoculation combinations with Phaeoacremonium aleophilum and Phaeomoniella chlamydospora. Frontiers in Plant Science 7:268. doi: 10.3389/fpls.2016.00268.

PIERRON R.J.G., POUZOULET J., MEZIANE A., MAILHAC N. AND JACQUES A., 2016 A model for biological control studies of grapevine trunk diseases under laboratory conditions, in [Recent advances on biocontrol of grapevine diseases: from fundamental knowledge to application in the vineyards] Eds CABI; pp171-181.

2015

Thèses soutenues

BARBET-MASSIN C., 2015. Sélectionner et cultiver Stevia rebaudiana Bertoni en milieu tempéré : exploration de la variabilité de la teneur et de la composition en glycosides de steviol. Thèse de doctorat de l’Université de Toulouse – INP Toulouse, 224p.

PAGES M., 2015. Effets et mécanismes d’action de l’ozone utilisé comme moyen de lutte contre des champignons pathogènes du pommier : études in vitro et in vivo. Thèse de doctorat de l’Université de Toulouse – INP Toulouse, 194p.

PIERRON R., 2015 Esca et vigne : Compréhension des mécanismes de défense précoces du bois de la vigne Vitis vinifera L. suite à la maladie, colonisation des champignons in planta et proposition de moyens de lutte pour une viticulture durable. Thèse de doctorat de l’Université de Toulouse – INP Toulouse, 233p.

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

BARBET-MASSIN C., GIULIANO S., ALLETTO L., DAYDÉ J., BERGER M., 2015. Nitrogen Limitation Alters Biomass Production but Enhances Steviol Glycoside Concentration in Stevia rebaudiana Bertoni. PLoS One, 10(7): e0133067. DOI: 10.1371/journal.pone.0133067. Accepted June 22, 2015.

BARBET-MASSIN C., GIULIANO S., ALLETTO L., DAYDÉ J., BERGER M., 2015. Towards a semi-perennial culture of Stevia rebaudiana under temperate climate: effects of genotype, environment and plant age on steviol glycoside content and composition. Genetic Resources and Crop Evolution, DOI: 10.1007/s10722-015-0276-9. Accepted June 2, 2015.

HUBERT J., BORIE N., CHOLLET S., PERRET J., BARBET-MASSIN C., BERGER M., DAYDE J., RENAULT J.H., 2015. Intensified Separation of Steviol Glycosides from a Crude Aqueous Extract of Stevia rebaudiana Leaves Using Centrifugal Partition Chromatography. Planta Medica, 81: 1-7. DOI: http://dx.doi.org/10.1055/s-0035-1545840. Accepted February 9, 2015.

Levasseur-Garcia C., Bailly S., KLEIBER D., BAILLY J.D., 2015. Assessing Risk of Fumonisin Contamination in Maize Using Near-Infrared Spectroscopy. Journal of Chemistry, ID 485864, 10 p., doi:10.1155/2015/485864.

Levasseur-Garcia C., KLEIBER D., 2015. A method for the allotment of maize contaminated by toxins. Journal of Near Infrared Spectroscopy, 23: 255-265.

PAGES M., KLEIBER D., PIERRON R. J. G. & VIOLLEAU F. 2015 Ozone effects on Botrytis cinerea conidia using a bubble column: germination inactivation and membrane phospholipids oxidation. Ozone: Science & Engineering, 38(1), 62-69.

PIERRON R.J.G., GORFER M., BERGER H., JACQUES A., SESSITSCH A., STRAUSS J. AND COMPANT S. Deciphering the niches of colonisation of Vitis vinifera L. by the esca-associated fungus Phaeoacremonium aleophilum using a gfp marked strain and cutting systems. PLoS ONE, 10(6): e0126851. doi:10.1371/journal.pone.0126851.

PIERRON R.J.G., PAGES M., COUDERC C., COMPANT S., JACQUES A. AND VIOLLEAU F., 2015. In vitro and in planta fungicide properties of ozonated water against the esca-associated fungi Phaeoacremonium aleophilum. Scientia Horticulturae, 189: 184-191.

Adresse postale :
PPGV – Ecole d’Ingénieurs de PURPAN
75 voie du T.O.E.C.
BP57611
31076 TOULOUSE Cedex 3
FRANCE

Téléphone :
05 61 15 30 30
05 61 15 30 60 (fax)

Email :

Axes thématiques

Notre objectif scientifique se scinde en 2 thématiques principales inscrites dans l’étude des interactions plante-environnement (facteurs biotiques et abiotiques) :

– Compréhension des patho-systèmes et des mécanismes de défenses des plantes :

Les projets menés dans cette thématique ont pour but de caractériser les mécanismes de défense des plantes vis-à-vis de pathogènes vasculaires.

– Caractérisation des dynamiques d’accumulation d’agro-molécules d’intérêt :

Les projets ont pour but de comprendre l’expression de la variabilité de teneur et de composition en métabolites et macromolécules d’intérêt.

Axe 1 : Compréhension des patho-systèmes et des mécanismes de défenses des plantes

Thématique principale : Compréhension des interactions plante-microorganismes de l’esca.

Notre compréhension des étapes initiales de la colonisation du bois de vigne par les champignons associés à l’esca a été développée à partir d’un modèle de laboratoire que nous avons pu décrire dans un chapitre d’ouvrage publié en 2016 (Pierron et al., 2016a). Ces champignons sont Phaeocremonium minimum (P.min) et Phaeomoniella chlamydospora (P.ch).
Ce modèle s’est développé au sein de notre unité grâce à la mise en place d’un outil de détection moléculaire de ces 2 espèces dans le bois de vigne (Pouzoulet et al., 2013a).

Nous nous intéressons particulièrement au déroulement de la colonisation du bois de vigne dans les premiers mois de l’interaction. Les réponses de la plante sont analysées à l’échelle tissulaire par des approches microscopiques. L’étude des mécanismes moléculaires mis en place localement sur le site d’infection est l’objet d’approches utilisant les outils de la biologie moléculaire et de la biochimie.

Dans le cadre de ces études, nous travaillons avec différentes entreprises dans le but de développer des moyens de lutte innovants ciblant ces étapes précoces de l’infection.

Axe 2 : Caractérisation des dynamiques d’accumulation d’agro-molécules d’intérêt

Caractérisation des dynamiques d’accumulation d’agro-molécules d’intérêt.

Les édulcorants naturels de la stevia : les steviosides

Stevia rebaudiana Bertoni, une herbe vivace de la famille des Asteraceae originaire du Paraguay, est d’un intérêt croissant en tant que source d’édulcorants naturels acoloriques, les glycosides de stéviol (SVglys). Ces diterpénoïdes sont organisés autour d’un noyau de stéviol et diffèrent par le nombre et la nature d’unités de sucre qui lui sont conjuguées. Les SVglys sont accumulés à des concentrations allant de 4 à 20% de la masse sèche des feuilles, selon le génotype, le stade phénologique et les conditions de croissance.

Nous étudions les sources de variabilité génotypique et environnementale pour l’accumulation en SVglys et la production de biomasse foliaire. Une forte variabilité génotypique est observée pour la composition en SVglys et, à un degré moindre pour leur teneur totale, ainsi que pour des critères de précocité et les composantes du rendement. Nous avons montré l’effet de l’environnement (fertilisation, durée du jour, stade phénologique, âge de la plante) sur l’élaboration de la biomasse foliaire et sur la teneur en SVglys (Barbet-Massin et al., 2015). La composition en SVglys, moins affectée par ces facteurs est essentiellement sous déterminisme génétique (Petit et al., 2019).

C’est l’étude par forward et reverse genetics de ce déterminisme qui est l’objet de notre travail. La finalité sera de conduire des approches de sélection créatrice pour l’obtention de variétés d’intérêt agronomique et présentant des profils de glycosides de stéviol répondant aux attentes des industriels et des consommateurs.

Membres de l'unité

Les enseignants-chercheurs

 

Les membres supports

 

 

Les non-permanents

 

Les anciens

 

Nom Périodes Axe Aujourd’hui
Marie-Pierre ARTIGOT 2009-2012 Axe 2 Education Nationale
Jérôme POUZOULET 2008-2012 Axe 1 Postdoc à Bordeaux
Claire BARBET-MASSIN 2012-2015 Axe 2 Consultante Innovation Bloomoon
Marielle PAGES 2012-2015 Axe 1 EC à PURPAN
Romain PIERRON 2011-2015 Axe 1 Maître de conférence, Université Haute Alsace
Hélène MISSONNIER 2014-2017 Axe 1 Sélectionneuse Caussade Semences
Alexandra DUNHEN 2014-2017 Associée
Simon DUTHEN 2015-2018 Associé Postdoc Toulouse
Publications

2017

Thèses soutenues ou HDR soutenue

DUHNEN A., 2017. Insertion de la sélection génomique dans un processus de sélection variétale : application à un oléoprotéagineux, le soja, Thèse de Doctorat, Université de Toulouse

MISSONNIER H., 2017. Interactions entre le tournesol cultivé (Helanthus annuus L.) et les pathogènes associés à la verticilliose : développement d’un modèle d’étude adapté à la séléction variétale, Thèse de Doctorat, Université de Toulouse

JACQUES A., 2017 Les interactions plante-microorganisme(s) : Vers la compréhension d’un “modèle esca” chez la vigne (HDR)

 

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

DUHNEN A., GRAS A., TEYSSEDRE S., ROMESTANT M., CLAUSTRES B., DAYDE J., AND MANGIN B. 2017 Genomic Selection for Yield and Seed Protein Content in Soybean: A Study of Breeding Program Data and Assessment of Prediction Accuracy Published in Crop Sci. 57:1–13 doi: 10.2135/cropsci2016.06.0496

GEFFROY O., DESCÔTES J., SERRANO E., LICALZI M., DAGAN L. and SCHNEIDER R. 2017 Can a certain concentration of rotundone be undesirable in Duras red wine? A study to estimate a consumer rejection threshold for the pepper aroma compound doi: 10.1111/ajgw.12299 © 2017 Australian Society of Viticulture and Oenology Inc.

MIRLEAU-THEBAUD V., DAYDE J., SCHEINER JD., 2017 The influence of soil compaction and conservation tillage on sunflower’s (Helianthus annuus L.) below ground system (Influencia de la compactacion del suelo y laboreo de conservacion en el sistema radical de Helianthus annuus L.) FYTON ISSN 0031 9457 (2017) 86: 53-67

MIRLEAU-THEBAUD V., DAYDE J., SCHEINER JD., 2017 Growth kinetics at early stages of sunflower (Helianthus annuus L.) under soil compaction Journal of Plant Nutrition ISSN: 0190-4167 (Print) 1532-4087 (Online) Journal homepage:

MISSONNIER H., JACQUES A., BANG J., DAYDE J., AND MIRLEAU-THEBAUD V., 2017. Accounting for biotic spatial variability in fields: Case of resistance screening against sunflower Verticillium wilt. PloS one12(8), e0181050.

POUZOULET J., ROLSHAUSEN P.E., SCHIAVON M., BOL S., TRAVADON R., LAWRENCE D.P., BAUMGARTNER K., ASHWORTH V.E., COMONT G., CORIO-COSTET M.-F., PIERRON R.J.G., BESSON X. AND JACQUES A.2017 A method to detect and quantify Eutypa lata and Diplodia seriatacomplex dna in grapevine pruning wounds. Plant disease, 101:1470-1480.

2016

HDR soutenue

KLEIBER D., 2016 Prédiction de la qualité technologique et sanitaire des productions végétales, Mémoire d’Habilitation à Diriger des Recherches, INPT, Toulouse


Articles dans revues scientifiques à comité de lecture

FISCHER J., COMPANT S., PIERRON R.J.G., JACQUES A., THINES E. AND BERGER H., 2016 Differing alterations of Two Esca associated Fungi, Phaeoacremonium aleophilum and Phaeomoniella chlamydospora on Transcriptomic Level, to Co-cultured Vitis vinifera Calli. PLoS ONE 11(9): e0163344. doi:10.1371/journal.pone.0163344.

GHANNAM A., JACQUES A., DE RUFFRAY P. AND KAUFFMANN S., 2016 NtRING1, putative RING-finger E3 ligase protein, is a positive regulator of the early stages of elicitin-induced HR in tobacco. Plant Cell Rep 35(2):415-28. doi: 10.1007/s00299-015-1893-7.

PIERRON R.J.G., POUZOULET J., COUDERC C., JUDIC E., COMPANT S. AND JACQUES A., 2016 Variations in early response of grapevine wood depending on wound and inoculation combinations with Phaeoacremonium aleophilum and Phaeomoniella chlamydospora. Frontiers in Plant Science 7:268. doi: 10.3389/fpls.2016.00268.

PIERRON R.J.G., POUZOULET J., MEZIANE A., MAILHAC N. AND JACQUES A., 2016 A model for biological control studies of grapevine trunk diseases under laboratory conditions, in [Recent advances on biocontrol of grapevine diseases: from fundamental knowledge to application in the vineyards] Eds CABI; pp171-181.

2015

Thèses soutenues

BARBET-MASSIN C., 2015. Sélectionner et cultiver Stevia rebaudiana Bertoni en milieu tempéré : exploration de la variabilité de la teneur et de la composition en glycosides de steviol. Thèse de doctorat de l’Université de Toulouse – INP Toulouse, 224p.

PAGES M., 2015. Effets et mécanismes d’action de l’ozone utilisé comme moyen de lutte contre des champignons pathogènes du pommier : études in vitro et in vivo. Thèse de doctorat de l’Université de Toulouse – INP Toulouse, 194p.

PIERRON R., 2015 Esca et vigne : Compréhension des mécanismes de défense précoces du bois de la vigne Vitis vinifera L. suite à la maladie, colonisation des champignons in planta et proposition de moyens de lutte pour une viticulture durable. Thèse de doctorat de l’Université de Toulouse – INP Toulouse, 233p.

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

BARBET-MASSIN C., GIULIANO S., ALLETTO L., DAYDÉ J., BERGER M., 2015. Nitrogen Limitation Alters Biomass Production but Enhances Steviol Glycoside Concentration in Stevia rebaudiana Bertoni. PLoS One, 10(7): e0133067. DOI: 10.1371/journal.pone.0133067. Accepted June 22, 2015.

BARBET-MASSIN C., GIULIANO S., ALLETTO L., DAYDÉ J., BERGER M., 2015. Towards a semi-perennial culture of Stevia rebaudiana under temperate climate: effects of genotype, environment and plant age on steviol glycoside content and composition. Genetic Resources and Crop Evolution, DOI: 10.1007/s10722-015-0276-9. Accepted June 2, 2015.

HUBERT J., BORIE N., CHOLLET S., PERRET J., BARBET-MASSIN C., BERGER M., DAYDE J., RENAULT J.H., 2015. Intensified Separation of Steviol Glycosides from a Crude Aqueous Extract of Stevia rebaudiana Leaves Using Centrifugal Partition Chromatography. Planta Medica, 81: 1-7. DOI: http://dx.doi.org/10.1055/s-0035-1545840. Accepted February 9, 2015.

Levasseur-Garcia C., Bailly S., KLEIBER D., BAILLY J.D., 2015. Assessing Risk of Fumonisin Contamination in Maize Using Near-Infrared Spectroscopy. Journal of Chemistry, ID 485864, 10 p., doi:10.1155/2015/485864.

Levasseur-Garcia C., KLEIBER D., 2015. A method for the allotment of maize contaminated by toxins. Journal of Near Infrared Spectroscopy, 23: 255-265.

PAGES M., KLEIBER D., PIERRON R. J. G. & VIOLLEAU F. 2015 Ozone effects on Botrytis cinerea conidia using a bubble column: germination inactivation and membrane phospholipids oxidation. Ozone: Science & Engineering, 38(1), 62-69.

PIERRON R.J.G., GORFER M., BERGER H., JACQUES A., SESSITSCH A., STRAUSS J. AND COMPANT S. Deciphering the niches of colonisation of Vitis vinifera L. by the esca-associated fungus Phaeoacremonium aleophilum using a gfp marked strain and cutting systems. PLoS ONE, 10(6): e0126851. doi:10.1371/journal.pone.0126851.

PIERRON R.J.G., PAGES M., COUDERC C., COMPANT S., JACQUES A. AND VIOLLEAU F., 2015. In vitro and in planta fungicide properties of ozonated water against the esca-associated fungi Phaeoacremonium aleophilum. Scientia Horticulturae, 189: 184-191.

Contact

Adresse postale :
PPGV – Ecole d’Ingénieurs de PURPAN
75 voie du T.O.E.C.
BP57611
31076 TOULOUSE Cedex 3
FRANCE

Téléphone :
05 61 15 30 30
05 61 15 30 60 (fax)

Email :

Stratégie
Stratégie

A PURPAN, la fonction d’enseignant-chercheur se décline en 3 missions : l’enseignement, l’accompagnement et une activité de Recherche / Développement / Conseil.

Équipes de recherches
Équipes de recherches

5 équipes de Recherche associées aux meilleurs organismes de Recherche française (INRA, CNRS, …).

Plateformes et laboratoires de recherches
Plateformes et laboratoires de recherches

10 plateformes et laboratoires à la pointe de la technologie.

Réseaux scientifiques
Réseaux scientifiques

PURPAN s'appuie sur plusieurs réseaux ou organisations pour développer ses activités de Recherche.

Programmes européens
Programmes européens

L'Europe et la région Occitanie soutiennent les projets de recherche de l'Ecole d'Ingénieurs de PURPAN.