Ingénieur - 5e année

La cinquième année débute au premier semestre par le stage de fin d’études.
Expérience professionnelle qui place l’étudiant en situation d’ingénieur. Le second semestre comprend une période d’enseignement en tronc commun suivie d’une période d’enseignements optionnels où l’élève-ingénieur choisit un Domaine d’Approfondissement (DA) parmi ceux proposés par l’école ou ceux proposés par une autre école du réseau France Agro³.

Le mémoire de fin d’études constitue la dernière étape du parcours de formation à PURPAN. Les étudiants ayant satisfait à l’ensemble des exigences de la formation sont diplômés lors d’une cérémonie en présence du représentant du ministère de tutelle de l’Ecole.

• Recueillir personnellement les acquis de la formation théorique et pratique des quatre années précédentes ; c’est l’objet du stage puis du mémoire de fin d’études.
• Saisir la complexité de l’entreprise dans son environnement humain, social, historique, culturel et international.
• Se préparer à l’entrée dans la vie professionnelle et approfondir sa réflexion personnelle afin de mieux discerner sa plus juste place.
• Acquérir une compétence spécifique dans un des champs d’activités que proposent les domaines d’approfondissement.

Les Domaines d'approfondissement - DA

Chacun des programmes retenu combine : cours, études de cas, témoignages de professionnels, visites et rencontres avec de grands décideurs, mais aussi des consultants de la spécialité.

La pédagogie met les étudiants en situation active de réalisation d’un projet commandité par des professionnels en lien direct avec le Domaine Approfondi.

Ce D.A. aujourd’hui complètement intégré au parcours AREM initié dès la quatrième année, voit ses objectifs initiaux élargis par une vision internationale.

Objectifs

  • Former aujourd’hui des professionnels du monde agricole, experts des questions environnementales, capables de relever les enjeux socioéconomiques de l’évolution des systèmes de productions agricoles vers le développement durable.
  • Doter l’élève ingénieur des compétences et aptitudes nécessaires pour effectuer une analyse rigoureuse du fonctionnement de l’entreprise dans son territoire.

 

Ces objectifs impliquent plusieurs savoir-faire à acquérir :

  • Connaître l’environnement socio-économique et développer une vision stratégique de l’exploitation dans son territoire afin d’anticiper les évolutions et de participer à l’adaptation des organisations.
  • Maîtriser dans leur globalité les techniques de production, et leurs conséquences sur le milieu naturel, afin de développer une vision globale et systémique propice notamment à la mise en place de politiques environnementales.
  • Maîtriser les techniques de management d’équipe, de projet et de communication afin d’être capable de conduire des projets transversaux nécessitant de fédérer les acteurs des milieux agricoles et para-agricoles.
  • Maîtriser les outils d’évaluation des politiques poursuivies.

Objectifs :

  • Entraîner les étudiants aux démarches réelles de la création et de la reprise d’entreprise tout en complétant et actualisant leurs connaissances en gestion.
  • Développer les aptitudes à la réflexion, à l’analyse et à la concrétisation de tout projet innovant dans une entreprise.
  • Préparer le futur ingénieur à être rapidement opérationnel dans les différentes fonctions de gestion de l’entreprise.
  • Sensibiliser les candidats à l’installation en agriculture ou à la reprise d’exploitations agricoles, aux contraintes administratives, financières, juridiques et humaines…

Déroulement et contenu :

 Projet de création d’entreprise

De façon à être le plus près possible des réalités du terrain, les étudiants doivent développer un projet complet de création d’entreprise. Par équipe de trois ou quatre, ils travaillent sur un projet réel de création immédiate ou future. Chaque groupe est accompagné par un tuteur, enseignant de l’école. Plusieurs projets sont, chaque année, présentés par l’École au concours régional des créateurs d’entreprises où PURPAN figure depuis plusieurs années au palmarès.

Dans le contexte français et européen, la forêt est une part significative de l’économie agricole. Elle joue aussi un rôle clé dans la protection de l’environnement, dans le maintien de la biodiversité et dans l’aménagement du territoire. Pour les pays en développement (méditerranéens, tropicaux ou équatoriaux), les fonctions de la forêt sont du même ordre. Elle s’avère cependant plus difficile à gérer du fait de la fragilité de ces milieux et des pressions qui s’exercent sur elle.

Dans le contexte français, les métiers de la forêt sont pratiqués de manière autonome alors qu’il existe des liens étroits avec l’agriculture et les agriculteurs. Ce DA permet d’aborder tous les aspects de la foresterie et de comprendre les interactions de la forêt et du monde agricole.

 

Objectifs :

En s’appuyant sur les connaissances agricoles acquises, l’objectif est de mieux intégrer la forêt comme une alternative à certaines formes d’utilisation du territoire et d’en percevoir les enjeux techniques, écologiques et économiques.

La forêt apparaît comme un exemple très complet d’intégration de connaissances.

Le domaine d’approfondissement soulignera ainsi comment, à partir du cas particulier « forêt », il est possible de réfléchir à la gestion intégrée d’un territoire, en associant toutes les exigences parfois difficilement compatibles, à caractère technique, environnemental, social et économique.

 

Déroulement et contenu :

Après une introduction qui présente les grandes fonctions de la forêt, ses acteurs et les enjeux, la formation se déroule en 4 temps :

  • La production forestière
  • Forêt et environnement
  • Forêt et agriculture
  • Stratégie forestière
  • L’étude de cas

Objectifs:

  • Former des cadres pour les entreprises des filières viti-vinicoles capables d’interagir et de s’insérer dans l’ensemble des secteurs de l’entreprise : R&D, production, logistique, achat, marketing, commercial…
  • Développer l’aptitude du futur ingénieur au diagnostic et à l’élaboration de propositions d’action par mise en situation réelle avec l’appui cognitif et méthodologique de professionnels.


Déroulement et contenu :

Le DA s’articule sur les différentes phases d’avancement d’un dossier stratégique qui concernera pour une plus grande part les activités aval de l’entreprise.

Mise en situation :

Les futurs ingénieurs sont placés en situation de consultant d’entreprise de la filière (domaine viticole, coopérative, négociant, exportateur…) face à une préoccupation d’actualité de l’entreprise.

Pour contribuer à apporter des solutions ils mettront en œuvre la démarche propre à tout conseil d’entreprise :

  • Écoute de la problématique et reformulation.
  • Diagnostic interne et externe.
  • Élaboration de propositions opérationnelles.
  • Formulation de préconisations.
  • Validation par l’entreprise.

Les différentes étapes du travail des groupes de projet seront évaluées par des jurys à chacune des étapes clefs et le jury final (tuteur + chef d’entreprise) évaluera la qualité globale du travail et la pertinence des propositions.

L’ouverture des frontières favorise le développement des échanges entre pays.

L’évolution des modes de consommation à travers le monde ouvre sans cesse de nouveaux débouchés à nos entreprises des secteurs agricole, agroalimentaire et agroindustriel.

Avec la performance des outils d’information et l’amélioration des moyens logistiques, «se lancer à l’international » devient une idée de plus en plus accessible si l’entreprise sait mener son projet avec enthousiasme et détermination.

Objectifs :

Les échanges de produits et services au niveau international s’effectuent dans un cadre économique, financier, juridique et réglementaire que l’entreprise doit bien appréhender avant de valider son projet.

Un audit s’avère tout d’abord nécessaire pour analyser les aptitudes de l’entreprise à gérer un projet à l’export. Celle-ci doit ensuite mener une réflexion stratégique afin de mettre en place une démarche marketing et commerciale adaptée au pays concerné.

Enfin, l’export nécessite de maîtriser un certain nombre d’outils de gestion et de techniques spécifiques au commerce international. Comme toujours, la dimension humaine reste le facteur-clé du succès : pour mener à bien un projet d’entreprise au niveau international, il faut apprendre à se situer dans des référentiels différents et adapter son management aux réalités culturelles du pays de destination.

L’objectif de cette formation est de donner au futur ingénieur la méthode et les outils nécessaires pour mettre en œuvre un projet à l’export. Elle s’adresse plus généralement à toute personne souhaitant un jour exercer une activité dans une entreprise, un organisme professionnel ou institutionnel impliqués à l’international (export mais aussi import).

Déroulement et contenu :

Les thèmes abordés au cours de cette formation peuvent être regroupés et synthétisés de la manière suivante :

  1. Environnement économique et commerce international
  2. Démarche export (méthodologie)
  3. Techniques du commerce international
  4. Aides et conseils à l’export

Ce D.A. conduit le futur ingénieur à une prise de hauteur face aux métiers qu’il a expérimentés.
Considérant que les compétences « opérationnelles métier » ont été acquises durant l’alternance, ce D.A. le prépare à son futur métier de manager en le conduisant à comprendre l’environnement bancaire global (marchés interbancaires, refinancement auprès d’une Caisse Centrale…).

Trois objectifs majeurs sont visés :
- Maîtriser les états de consolidation des établissements bancaires,
- Comprendre les stratégies des banques dans les contextes économiques complexes,
- Acquérir des compétences professionnelles spécifiques.

Déroulement et contenu
Le D.A. est organisé autour de jeux de simulation qui conduiront à l’apprentissage du management d’une agence bancaire et à la compréhension des divers paramètres conduisant aux décisions stratégiques au sein des Caisses Régionales. Pour nourrir cette compréhension, des témoignages de professionnels viennent en appui sur chacune des fonctions stratégiques
: marketing, commerce, finances, Ressources Humaines.

La distribution des produits alimentaires a connu une forte évolution au cours des 50 dernières années. L’équilibre des différents canaux de distribution et l’organisation même de ces canaux est aujourd’hui en forte remise en question.
Aussi, les acteurs de la commercialisation et de la distribution des produits alimentaires recherchent-ils aujourd’hui des ingénieurs capables d’appréhender, de maîtriser et d’organiser la distribution actuelle et future.

Objectifs
- Former les futurs ingénieurs aux métiers du commerce et de la distribution alimentaire, et notamment dans le secteur de la Grande Distribution.
- Développer les aptitudes à appréhender les enjeux techniques et stratégiques des entreprises de ce secteur.
- Favoriser la compréhension du lien entre toutes les étapes de commercialisation, depuis la production jusqu’au consommateur.

Le monde agricole doit faire face à de multiples enjeux: assurer durablement l’alimentation d’une population en croissance, produire en respectant un environnement fragile, s’inscrire dans un paysage et sur un territoire partagé avec nombres d’acteurs nouveaux, maintenir et protéger la biodiversité, satisfaire des nouveaux besoins des populations, anticiper les évolutions climatiques, rester un acteur économique fort, inventer et faire vivre de
nouveaux modèles économiques…

Objectifs :
- Disposer d’une claire vision des acteurs du monde agricole actuel,
- Comprendre les politiques professionnelles et gouvernementales à l’échelle du pays, de l’Union Européenne ou encore à l’échelle mondiale,
- Etre capable de faire émerger des projets nouveaux et innovants,
- Etre capable de conduire le développement des projets innovants auprès des acteurs de la production agricole.

Contact Pédagogique

  • Catherine Tocquer
    Catherine Tocquer

Prochaine JPO

9 - 02 - 2019

Témoignages

Le diplôme
dans sa globalité

BAC +1

diplome-schema-1
Admission : ParcourSup

BAC +2

diplome-schema-2
Admission : Dossier direct Ecole

BAC +3

diplome-schema-3
Admission : Dossier direct Ecole

BAC +4

diplome-schema-4

BAC +5

diplome-schema-5