Les Etudiants

Richesse des parcours et expériences vécues de 30 étudiants.
C’est aussi ça vivre à PURPAN !

  • Roméo 2ème année
Roméo 2ème année

"J'ai vraiment trouvé ma voie du
premier coup en intégrant PURPAN"

Les matières qui m'intéressent le plus

Le monde des plantes me passionne depuis toujours. L'enseignement de la botanique est une des raisons qui m'a motivé à postuler à PURPAN.

Mais j’apprécie aussi la biologie cellulaire, l’anatomie et les matières que nous pourrons utiliser constamment en dehors du contexte de l'Ecole.

L'ambiance de ma promotion

A l’Ecole en général, il y a une très bonne ambiance, un esprit de solidarité. En intégrant PURPAN, je ne voulais surtout pas me retrouver en concurrence avec mes camarades comme en classes préparatoires.
Au sein de la promotion, nous sommes tous là pour nous entraider. Un groupe a été créé sur un réseau social où nous y écrivons tout ce qui peut être utile à la promotion. Les échanges sont constants et nous permettent à chacun de trouver des réponses à nos questions.

Mes stages

J'effectue mon stage de 1ère année dans une exploitation de melons et grandes cultures dans le Gers.

Si je peux en fin de 2ème année, je souhaiterais partir en stage en Australie ou en Afrique du Sud. Ce sont des pays qui m'attirent par la beauté de leurs paysages et où j'ai pu créer des contacts, notamment, auprès d'un agriculteur ayant la plus grande exploitation de cannes à sucre.

 

 

Mes implications dans les clubs et le sport

Je suis membre de différents clubs au sein de l'Ecole, tels que: le rugby et le football.
Dans le club musique, je pratique la guitare et la basse.

En dehors de l’Ecole, je fais du surf, quand j’en ai l’occasion. La proximité du Pays Basque me permet de continuer ce hobby.
Toulouse est une ville superbe, proche de la mer, de la montagne et de l’Espagne.

Ce que j’ai appris sur moi durant cette 1ère année

A présent, je suis définitivement sûr que c’est bien cette Ecole que je souhaitais faire.
J’ai vraiment trouvé ma voie du premier coup et j’en suis très content.

Cette année scolaire m’a permis de me rendre compte qu'apriori, je ne voudrais pas vivre en Europe. Cela changera peut être au cours de ma formation.

J’ai pu voir le monde concret du travail, expérience qui sera renforcée par le stage de 1ère année.