Les Etudiants

Richesse des parcours et expériences vécues de 30 étudiants.
C’est aussi ça vivre à PURPAN !

  • Jean-Charles Diplômé en 2013
Jean-Charles Diplômé en 2013

"PURPAN en 4 mots : Découverte,

apprentissage, diversité et festivité"

Pourquoi j'ai choisi PURPAN

J’étais dans un lycée agricole et je suis fils d’agriculteur, donc j'étais très intéressé par le milieu agricole. Par ailleurs, ma curiosité scientifique me poussait à poursuivre mes études. J’ai donc cherché à intégrer une Ecole d’agriculture.

J’avais envie de découvrir d’autres choses par le biais des nombreux stages que propose PURPAN, ainsi, j’ai pu découvrir les Alpes, la Nouvelle-Zélande, le Mali et aujourd’hui je suis en stage dans plusieurs pays : Hongrie, Croatie, Irlande.

La réputation de la bonne ambiance, qui s’est avérée, a aussi fait partie de mes critères de choix.

J’hésitais avec une prépa BCPST, mais j’ai préféré, la prépa intégrée où nous rentrons directement dans le vif du sujet, avec des cours et des stages. Ainsi, j’ai préféré être formé, à ce qui m’intéresse, que sélectionné sur des maths.

Les stages durant mon cursus

Mon stage de 1ère année s'est déroulé en Haute-Savoie dans une exploitation laitière (110 hectares et 60 montbéliardes). En partant pour la première fois seul, pendant trois mois, ce stage nous permet surtout d’apprendre sur nous-même, et sur notre capacité d’adaptation. J’ai aussi découvert une agriculture relativement similaire à chez moi, mais avec une approche différente, ce qui est donc enrichissant. Mais aussi, une belle région, une belle famille et j’ai surtout apprécié le travail occasionnel en alpage.

En 2ème année, je suis parti dans une exploitation en Nouvelle-Zélande en polyculture élevage (1100 hectares, 3000 brebis, 200 bovins, 200 cerfs) durant 3 mois. J’y ai découvert un pays magnifique. J’ai appris l’anglais chez des gens accueillant et j’ai découvert l’agriculture à une autre échelle.

Le 3ème stage que j'ai effectué était dans une association dans l'Aveyron, durant 3 mois aussi. Je me suis occupé de la réalisation et de l'analyse de diagnostics de durabilité et de consommation d’énergie d'exploitations. Grâce à ce stage, j’ai pu rencontrer des agriculteurs innovants dans les techniques biologiques, ils étaient passionants.

Enfin, pour mon stage de fin d'études, j'ai effectué une mission de 6 mois sur l'implantation de couverts végétaux en Hongrie, Croatie et en Irlande.

 

La vie étudiante à PURPAN

Cela fait 5 ans que je suis trésorier de la 92ème promotion où je suis actif.

J’ai aussi été plus ou moins impliqué dans d’autres associations dans des degrés moindres (Nain d’jardin, Hodace, musique, organisation de méchoui...). L’ambiance est excellente pour les soirées et les repas de promotion. C’est à peu près le seul moment où nous faisons connaissance avec les étudiants d'autres années, et c’est ce qui permet de nous souder.

Je pense que si les soirées venaient à disparaître, les mailles de notre fameux réseau purpanais viendrait à se détendre.

Mon expérience en pays en développement

Grâce à mon séjour au Mali, j’ai pu découvrir une toute autre culture, une autre manière de penser (rapport avec la vie, avec la mort, au travail…) et une autre manière de vivre.

Nous n’avions pas l’électricité, et il fallait puiser l’eau sale d’un puit avec une vieille corde pour avoir de l'eau. C’est un autre style de vie, auquel il faut s’habituer.

J’ai aussi beaucoup appris sur l’agriculture sahélienne, car notre maître de stage était très compétent. Je me suis ainsi rendu compte de tout le potentiel agricole de ce pays (chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout) mais aussi de l’absence totale d’organisation administrative, de l’impossibilité d’investir, de la corruption… Ainsi, je porte depuis, un autre regard sur le monde.

Ce que j'aurais aimé avoir en plus à PURPAN

Bien que nos emplois du temps soient bien chargés, je trouve que les conférences sont globalement très intéressantes et permettent d’approfondir des sujets divers. J’aimerais donc qu’il y en ait plus. Or, il n’est pas facile pour les élèves du BDE d’organiser de tels évènements, car il faut des connaissances et se préparer longtemps à l’avance.

La différence de PURPAN par rapport à d'autres établissements

La principale différence est la diversité de nos stages et la richesse d’esprit qu’ils nous apportent.

Par rapport à une classe préparatoire classique, nous rentrons immédiatement dans le sujet. Nous sommes formés et non pas sélectionnés.

L’ambiance est bonne, aussi bien entre étudiants lors des festivités, qu’avec le corps enseignant.