Les Etudiants

Richesse des parcours et expériences vécues de 30 étudiants.
C’est aussi ça vivre à PURPAN !

  • Alexandre Diplômé en 2013
Alexandre Diplômé en 2013

"Les stages, la richesse humaine

et la largeur que nous apprenons :

mes 3 points d'accroches à PURPAN"

Etre admis à PURPAN

Lorsque je suis arrivé pour passer les entretiens à l'Ecole, je me suis dit que je ne serais pas forcément admis.

Un petit doute existe toujours. Selon sa moyenne au lycée, le doute est plus ou moins grand. Cela vient du fait que nous n'arrivons pas à nous situer par rapport aux autres. D'ailleurs, j'avais l’impression d’avoir raté le concours ! J'ai été agréablement surpris.

Ce qui m'a convaincu d'étudier à PURPAN

L’entretien, pour moi, a été un élément déclencheur. Je suis arrivé la veille de mon entretien et j’ai pu découvrir Toulouse. J'ai vu que c’était réellement une ville étudiante.

Le cadre de l'Ecole était exceptionnel et les étudiants lors des visites pour l’entretien, vraiment sympathiques. Les professeurs que j’ai rencontrés m’ont vraiment convaincu.

Dans le train, en rentrant, j’étais sûr de vouloir intégrer PURPAN. J’étais admis dans 4 Ecoles d’ingénieurs mais c’est PURPAN qui m’avait vraiment séduit, même si c’était l’Ecole se trouvant le plus loin d'où j'habitais.

Ce que je ressentais en 1ère année

La phrase d’accroche de notre responsable d'année m'avait marquée : « Si vous êtes rentrés dans cette Ecole, vous avez déjà votre place en 2ème année à condition de travailler correctement ». Cela m'a extrêmement motivé.

Nous avons la sécurité de nous dire, qu'à PURPAN, si nous travaillons correctement, nous allons y arriver sans problèmes. Nous avons tous la possibilité de le faire !

Après 3 ans de classes préparatoires, nous ne savons pas toujours ce que nous pouvons faire. Tandis qu’après PURPAN : nous le savons. Cela rassure également nos parents.

La première année, c’est la découverte. Personnellement, j’étais loin de ma ville et de mes proches donc cela m'a permis de mûrir et d'apprendre à me débrouiller seul. C’est une formation humaine importante.

 

L'évolution de l'Ecole durant mes études

Avec mes camarades de promotion, nous avons vu des évolutions « physiques » : construction de nouveaux amphithéâtres, laboratoires, équipements au Domaine de Lamothe...

Nous voyons que ce n’est pas figé, nous voyons la durée des stages bouger. L'Ecole fait des bilans par année et voit ce qu'elle pourrait faire de mieux. 

M. Roux , le Directeur de PURPAN, venait beaucoup nous parler de l'avancée des travaux. Ce lien entre les élèves et l’administration était très bien. Je trouve cela important car nous avons besoin de connaître les projets de notre Ecole et nous avons bien eu ces informations.

 

Ma plus forte expérience à PURPAN

Le Bureau des Elèves : j’avais envie d'en faire partie depuis quelques temps.

En 1ère et 2ème année, j’étais président de promotion. En 2ème année, j'étais aussi responsable du bar du BDE.

Puis, en 3ème année : président du BDE. Etre au BDE, c'était voir l’envers du décor et s’investir pour les autres. Je manageais une équipe et à côté nous avions la gestion budgétaire : c'était un peu du management d’entreprise.

Mes forces grâce à l'Ecole

PURPAN, humainement m’a donné la force de savoir que les autres sont importants, qu'il faut les écouter et que l’on travaille mieux en équipe. Chacun fait un peu son cursus.

En s’investissant, nous voyons que les autres étudiants ou collègues sont intéressants. Nous nous rendons compte de plus en plus à la fin du cursus PURPAN, que l'on a tous à peu près réussi à avoir une démarche pour résoudre des problématiques. C’est quelque chose que l’on a travaillé depuis le début, inconsciemment.

Le tout c’est de savoir ce que l’on va chercher.

Le lien que je garderai avec l'Ecole après l'obtention de mon diplôme

Chacun gardera contact avec ses amis. Nous nous reverrons, aussi, entre purpanais. Les retrouvailles de promotions sont géniales.

Je serai tout à fait d’accord de témoigner et de participer aux forums des métiers et des entreprises que l'Ecole organise annuellement.
Si PURPAN n'existait plus, ce ne serait pas une bonne chose pour nous, purpanais. Nous souhaitons donc contribuer au futur et à la réussite de l'Ecole.